Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

[Poème] La lanterne aux poissons noirs

De retour d'une semaine passée dans l'abbaye prémontrée de Mondaye en Normandie.


La lanterne aux poissons noirs

  

lanterne aux poissons noirsDéposé par le ciel sur la croix des transepts

Le phare de l'abbaye domine le paysage.

Il gouverne la vue et la sort de sa cage

Il attire la lumière, c'est normand comme concept ;

 

Une lanterne en veille comme une étoile en terre

Qui dessine sur le sol avec toutes ses cousines

Une constellation pour les âmes les plus fines

Mais que seules les hauteurs admirent de façon claire.

 

Le vent du jour amène les corneilles d'ici

Qui s'installent et gravitent autour de leur repère

La lanterne qui baye en regardant la mer.

 

Et l'air du soir apporte les insectes du lit

Sifflant à la lucarne en quête du baiser

Qui, volé à la nuit s'ennivre au sang versé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lunécile 05/03/2012 14:47

Bonjour,

Je trouve que l'ensemble est bon mais que le passage "c'est normand comme concept" n'est pas très bien lié au reste, parce que c'est plutôt rigolo et que je ne retrouve pas le rigolo ailleurs dans
le poème. Voilà ^^'