Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

[Poème] une vague parfumée

Un poème écrit ce jour dans le silence d'une classe planchant sur une épreuve de structuration financière ;)

 

Une vague parfumée

 

Ton petit ongle pousse, comme la marée vient

Et enlace doucement les cailloux, les rochers

Que le rivage traîne et entretient pour rien.

 

C'est la grâce de la crème, c'est la vie de l'écume

Caressant onctueusement les paysages lointains

Que les courants amènent, juste à portée de plume.

 

Et un trait de pureté juste au pied des hommes

Suffit à recouvrir quelques cendres qui fument

Transformant un nuage en un parfum de Rome.

 

Une goutte de pluie ruisselle sur ton visage

Pour venir abreuver l'ouverture de la pomme

Et saler tranquillement les abords de la plage.

 

L'horizon de la mer élève le regard

Vers des Cieux plus marins que le proclament les âges;

Le Passage est tout blanc, comme un beau montagnard.

 

La clarté du matin maintenant fait briller

Les cristaux tout salés accrochés sur le phare

Eclairant l'océan qu'une étoile fait prier.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article