Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

[Poème] Lourdes : les entrailles du Ciel

De retour du Frat 2012 de Lourdes (rassemblement de 10 000 jeunes chrétiens d'Île de France), je reviens avec l'enthousiasme et la joie du pèlerin.

berndatte.jpg


Une grotte près de l’eau aux parois plein de charme

Une roche gravée par le temps qui bâtit

Un soleil invisible qui éclaire les larmes

D’une source infinie qui transpire sa folie.

 

Une main qui navigue sur la chair d’une pierre

Des lèvres qui se ferment à l’ombre de la lune

Au chevet du mystère qui murmure aux paupières

Le vrai souffle du vent qui efface les dunes.

 

De la terre aplanie se découvre le ciel

Les voûtes transpercées laissant passer le miel

D’une voix maternelle qui embrasse la terre.

 

Un chapelet d’enfants enlace son sanctuaire

Pénétrant en son sein pour plonger dans la mère

Ce placenta du Ciel qui nous offre un repère.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article