Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

La crise économique et sociale crée des "niches fraternelles" !

fraternite.jpgLa Présidente du Partie Chrétien Démocrate, Christine Boutin, a signé ce jeudi une belle tribune sur agoravox. Elle y fait l'éloge d'une voie humaine qui replace l'homme au centre pour répondre à l'essoulement d'un ultra-libéralisme qui a renversé les valeurs : le relativisme plutôt que la vérité, l'économique plutôt que le politique, l'intéressement plutôt que le don.

 

Pour la tenante d'un "XXIème siècle formidable" il s'agit de changer de cap si nous ne souhaitons pas aseptiser davantage la condition humaine. En effet, elle fustige à juste titre le "pseudo-progressisme" ambiant qui désoriente l'homme vers des utopies "universelles et imaginaires" flottant en slogans sur les pavillons de complaisance de nations à genoux devant le totalitarisme individualiste : “Tu peux croire ce que tu veux, tant que tu penses que cela n’a pas valeur de vérité” ; "tout se vaut"...

 

Pour l'une des leaders de la droite sociale, nous devons nous ateler à "trouver le moyen de recréer du lien, sans lequel aucune civilisation ne peut durer." Elle prône ainsi le retour du "don au sein même de l’économie", précisant qu'il y a un lien intime et étroit entre la logique de la gratuité et le lien social.

 

Parions que l'état du tissu social et économique français suscitera de nombreuses vocations citoyennes pour permettre à la "fraternité" de prendre corps dans notre immeuble, notre rue, notre bureau, notre patrie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article