Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

Jean-Yves Leloup, un ouvreur d'infinis pour le quotidien

leloupFlânant dans les étagères d'une bibliothèque, je tombe sur un titre : "aimer... malgré tout". On accroche des mots ou les mots nous accrochent peu importe. C'est la magie de l'instant qui se mêle à une disposition intérieure. Bref, je me suis plongé dans le livre de Jean-Yves Leloup et j'ai rapidement apprécié sa spiritualité du quotidien. En fait, la seule vraie question qui vaille vraiment pour ce prêtre orthodoxe est simple : comment intégrer de l'Infini dans le fini? Autrement dit, comment une culture peut-elle se débrouiller pour faire émerger l'extraordinaire dans l'ordinaire de la vie des gens?


Une interrogation de fond que tous les hommes de bonne volonté souhaitant développer leur âme de prophète seraient bien inspirés de méditer chaque jour. Comment pouvons-nous devenir pour notre entourage des ouvreurs d'infinis? Des hommes debouts qui entrouvrent de nouveaux horizons porteurs? Des hommes qui croient aux étincelles et au feu du Buisson ardent? Des hommes qui apprennent à ne pas s'enfermer dans l'univers d'un monde fini mais qui découvrent le cloître aux dimensions infinies?

 

Le clin Dieu de Jean-Yves dans la rubrique "pensées" de son site officiel :

 

Une étincelle

Tout incendie
Commence par une étincelle
Celui qui brûle
Comme celui qui irradie
Celui qui nous éveille
Comme celui qui nous détruit

Veille à tes pensées
Elles éclairent
Comme elles obscurcissent le monde

Chaque matin
Cherche l’étincelle, l’éclair,
Qui allume en toi le jour…
Nous ne sommes pas nés seulement pour voir les choses
Mais pour voir le jour dans lequel nous apparaissent les choses
Beaucoup meurent sans avoir jamais « vu le jour »

Jean-Yves Leloup

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article