Le chant des étincelles

Le chant des étincelles

Tout commence dans la petite patrie intérieure

Eurotunnel : traverser la manche proprement ! Merci les "petits cons" !

eurotunnel.jpgQuelle épopée ce tunnel sous la manche ! Alors que les Etats britannique et français n'ont jamais voulu mettre la main à la poche pour aider au financement de ce bien d'intérêt public, l'entreprise engrange les "prix verts" depuis plusieurs années. Dernier en date : le prix IFW 2010 qui consacre la société la plus respectueuse du développement durable.

Lien physique entre le continent européen et les Îles anglo-saxonnes, le tunnel sous la manche est avant tout le signe visible du renforcement de l'amitié entre la puissance de la mer, l'Angleterre, et la puissance de la terre, la France. Eternels ennemis de l'Histoire, les deux nations ont appris à s'observer et à se connaître au fil des siècles.

Passant outre les fourches caudines des mensonges d'Etat et de la ruine de plusieurs centaines de milliers de petits porteurs, Eurotunnel peut désormais se vanter d'une structure économique et environnementale jalousée par tous. Avec un flux de trésorerie de 50% du chiffre d'affaire et une dette devenue raisonnable, l'entreprise dispose désormais d'une marge satisfaisante pour rémunérer ses actionnaires. Dégageant près de 20 fois moins de CO2 qu'un ferry, une navette Eurotunnel permet de réduire substantiellement l'empreinte environnementale d'une entreprise de transport.

C'est dans ce sens que la société binationale a mis en place un éco-comparateur permettant aux utilisateurs de la liaison transmanche de calculer leurs émissions de gaz à effet de serre, selon qu'ils choisissent l'option Navette ou l'option Bateau. Une initiative habile qui permettra peut-être de responsabiliser un peu plus les acteurs du trafique entre la France et l'Angleterre.

Des fleurs qui naissent de sacrifices financiers gigantesques... L'Europe serait bien inspirée d'envoyer une lettre de remerciements à tous les "petits cons" (petits porteurs) ayant souscrit aux augmentations de capital finançant les dizaines de millards de francs de travaux !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article